L’énergie vitale de la médecine traditionnelle chinoise : le qi

 

le-qiLes deux courants de pensée philosophiques que sont le taoïsme et le confucianisme ont fortement influencé la médecine traditionnelle chinoise qui a mis, rappelons-le, plus de 2000 ans pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui : un vaste système de diagnostic couplé à des méthodes thérapeutiques naturelles. Un immense savoir transmis de génération en génération.

 

Différentes approches de la médecine

 

La médecine traditionnelle chinoise a une approche complètement différente de la médecine occidentale. Cette dernière est constituée des domaines de connaissance suivant : chimie, biologie, anatomie et physiologie , leur importance est indéniable et les avancées que ces connaissances ont apportées à la santé humaine n’est plus à démontrer.

 

Cependant, la médecine chinoise ne cherche pas la cause d’une maladie au niveau cellulaire mais s’intéresse au déséquilibre des énergies parcourant sans cesse notre corps : cette énergie vitale est appelé le QI.

 

Les 2 approches sont complètement différentes puisque l’une s’appuie uniquement sur la matière tandis que l’autre se tourne vers les énergies et la force vitale. Pour la culture traditionnelle chinoise cette énergie se trouve partout et circule tant dans les êtres vivants que dans les bâtiments ! Cette énergie n’est pas limitée à la matière, elle entre et sort librement, tout est mouvement et circulation, toutes les énergies se juxtaposent, se mélangent.

 

Ainsi ce flux constant dans notre corps et notre environnement va déterminer nos humeurs, nos émotions mais aussi notre constitution physique et psychique.

 

 

Le qi en détail

 

3 énergies distinctes sont à la source de l’énergie authentique, c’est-à-dire l’énergie de notre organisme : le zheng qi :

-        L’énergie originelle ou yuan qi qui s’apparente à nos gênes, notre patrimoine génétique dans notre médecine classique. Cela correspond à l’énergie transmise par les parents à l’enfant lors de la conception, cette énergie va être stockée dans les reins.

-        L’énergie provenant des aliments ou gu qi

-        L’énergie de l’air que nous respirons appelée gong qi

 

Le qi authentique ainsi créé va permettre de protéger notre corps des énergies pathogènes et de réguler la température de notre corps. Bien sûr toutes les impulsions de notre organisme vont fonctionner grâce à cette énergie vitale.

 

Il existe différents types de qi :

-        Le qi des organes dont les fonctions dépendent de l’organe concerné

-        L’énergie nourricière qui circule dans le sang

-        Le qi défensif dont on a parlé précédemment qui va lutter contre les énergies négatives extérieures

-        Le qi de la respiration qui contrôle la respiration mais aussi le rythme cardiaque

-        Le qi des méridiens qui sont les voies de circulations du qi

 

Le qi peut être perturbé pour diverses raisons, chaque dysfonctionnement est lié à une mauvaise circulation qui peut être une stagnation du qi ou un qi à contre-courant, ou à une intensité trop faible, on parle alors d’insuffisance de qi ou plus grave d’effondrement du qi.

 

Les champignons et le qi dans la médecine traditionnelle chinoise

 

Les plantes et notamment les champignons ont une place très importante dans la médecine traditionnelle chinoise. Les champignons ont de nombreuses propriétés et celles qui intéressent particulièrement cette médecine est leur capacité adaptogène comme le Maitaké ou le Reishi ou encore le Shiitaké.

Ces champignons augmentent la puissance du qi et libère sa circulation, ce sont donc des mets de choix et les asiatiques en consomment régulièrement pour favoriser leur potentiel énergétique.


AccueilAccueil

Panier  
(vide)
Publicité